Patrimoine

Le monument aux morts

Chaque année, la commune honore les combattants qui sont morts pendant ces deux derniéres guerres mondiales :

  

monumentauxmorts

Qui étaient ces hommes pour laisser leur vie pour défendre notre démocratie?
Hommage leur soit rendu
pour les souffrances qu'ils ont éprouvés sur les champs de bataille
et celles de leurs familles et amis qui les ont perdu à jamais.


Fernand Alexis Désiré Bidard

Né le 17 juillet 1886
Décédé le 15 mai 1916 à Pugny (Meuse)
Caporal clairon au 415ème Régiment d'Infanterie 9ème compagnie Matricule n° 588
Fils de Désiré Odillon BIDARD et de Marie Juliette Marcelline FERGAM
Marié à Suzanne BURAT
Sans profession
Domicilié à Saint Luperce

Pour plus d'informations, voir ici

 


 

BLANCHARD Jules Ernest

Né le: 01 juin 1878
Décédé le: 27 septembre 1915 à Châlons (Marne)
Soldat au 315ème Régiment d'Infanterie
Fils de Désiré Alexandre BLANCHARD et de Marie Alphonsine Claire VASSE 

Pour plus d'informations, voir  ici

 


 

BOURGAUX Louis Henri

Né le: 26 juin 1891 à Ouerré
Décédé le: 20 août 1914 à Château-Bréhain (Moselle) – inhumation : ossuaire national
Soldat au 146ème Régiment d'Infanterie
Fils de Alexandre BOURGAUX et de Joséphine FLECHE
Célibataire

Pour plus d'informations, voir  ici

 


 

FEUILLU Fernand Jean Marie

Né le: 13 avril 1897
Décédé le: 24 novembre 1916 à Bouchavesnes (Somme) – inhumation : Rancourt (Somme) nécropole nationale tombe n°818
Soldat 2ème classe 132ème Régiment d'Infanterie Matricule n°11046
Fils de Jean Marie FEUILLU et de BEAUPERE Eugénie Marie Irénèe
Célibataire
Sans profession
Domicilié à Loulappe

Pour plus d'informations, voir  ici

 


 

FORTIN Adémar Alfred

Né le: 18 septembre 1880 à Charmont (Loiret)
Décédé le: 19 septembre 1916 Soubesmes (Meuse)
Sous lieutenant au 102ème Régiment d'Infanterie 7ème compagnie
Fils d'Alfred Maxime FORTIN et de Marie Nathalie SEVIN

Pour plus d'informations, voir ici


 

GATINEAU Henri Jules Louis

Né le: 05 octobre 1897 à Courville sur Eure
Décédé le: 03 octobre 1914 (blessures de guerre) inhumation : cimetière de Saint Luperce
Soldat 2ème classe au 60ème bataillon de chasseurs à pied 7ème compagnie Matricule n°314
Fils de Jules Marcel Félix GATINEAU et de Henriette Félicie MALLEN
Profession : maçon chez Poullard
Domicilié à Loulappe

Pour plus d'informations, voir ici

 


HULINE Aimé Léon

Né le: 28 mars 1892
Décédé le: 25 septembre 1915 à Béthincourt (Meuse)
Soldat au 79ème Régiment d'Infanterie
Fils de Léon Désiré HULINE et d'Emilie Victorine LANGLOIS
Profession : Charretier chez Jomier
Domicilié à Hartencourt

Pour plus d'informations, voir ici


LANGEVAIN Henri Albert

Né le: 06 octobre 1898

Décédé le: 15 juillet 1918 à Dormans (Marne)
Soldat au 73ème Régiment d'Infanterie
Fils de Léon Julien LANGEVAIN et de Louise Harmance LEVESQUE
Célibataire
Sans profession
Domicilié à Hartencourt

Pour plus d'informations, voir ici


 

LANGLOIS Louis Julien René


Né le: 22 novembre 1882
Décédé le: 25 septembre 1915 à Aubérives (Marne)
Soldat au 315ème Régiment d'Infanterie
Fils de Ernest Julien LANGLOIS et de Désirée Louise Agnès CIRON
Marié avec Léontine Marie Emilie HULINE le 12 octobre 1907
a eu 1 fils Roland Désiré Ernest né le 24 décembre 1908

Journalier
Domicilié à Saint Luperce

Pour plus d'informations, voir ici


 

LEBAHY Palmyre Gustave

 

Né le: 01 janvier 1881
Décédé le: 30 septembre 1918
Marié le 17 octobre 1908 au Favril avec Clémence Céline BEAUFILS

Pour plus d'informations, voir ici


 

LIVET Albert Georges

Né le: 26 juin 1887
Décédé le: 24 septembre 1914 aux Eparges (Meuse)
Soldat 2ème classe au 301ème Régiment d'Infanterie Matricule n°03596
Fils de Gervais LIVET et de MERCIERE Joséphine Louise

Pour plus d'informations, voir ici


 

MENAGER Achille Etienne

 

Né le: 10 janvier 1873 à Paris (xème)
Décédé le: 20 septembre 1916 (congestion pulmonaire) à Saint Luperce
Adjudant chef au 80ème Régiment d'Infanterie
Fils d'Achille Alfred MENAGER et de Jeanne BOUTHENET
Marié à Marie Antoinette CORNU

Pour plus d'informations, voir ici


 

MERET Emile Léopold

 

Mort pour la France le 24-02-1916 (Forêt De Hesse)
Carrière
Grade caporal
Unité 29e régiment d'infanterie territoriale (29e RIT)
Mention Mort pour la France
Sépulture
Lieu de sépulture VAUQUOIS (55 - Meuse, France)
Nom du site de sépulture Nécropole Nationale 'VAUQUOIS'
Type de sépulture tombe individuelle
Numéro de la tombe 2033
Fils de Désiré Augustin MERET et de Enthime Constance GUYARD
Marié à Irma MONNIER a eu un fils Georges Fernand Emile né le 10 mars 1906
Profession : cultivateur
Domicilié à Hartencourt

Pour plus d'informations, voir ici


MONGUILLON Henri

 

Né le: 05 mars 1894 à Tuffé (Sarthe)
Décédé le: 11 avril 1915 au camp de Semecle
Soldat au 27ème Régiment Territorial
Fils de Hippolyte MONGUILLON et de Augustine BONTEMPS
Marié à HEUZE Pauline Augustine
Domicilié à Loulappe

Pour plus d'informations, voir ici

 


MONNIER Marie Louis Désiré

 

Né le: 18 mai 1894
Décédé le: 06 mai 1916 à La Ville-aux-Bois-les-Pontavert (Aisne)
Soldat au 36ème Régiment d'Infanterie
Fils de désiré Adrien Augustin MONNIER et de Louise Angelina BIGOT
Célibataire
Sans profession (Père meunier)
Domicilié au Moulin de Blanville

Pour plus d'informations, voir ici


 

PATAUX Alfred Henri

 

Né le: 05 janvier 1883 à Bailleau le Pin
Décédé le: 26 février 1915 à Perthes (Marne)
Soldat au 102ème Régiment d'Infanterie 9ème compagnie
Fils de Louis Eugène PATAUX et de Angélina Céline NAINVILLE
Marié le 20 juin 1910 avec Georgette Marguerite Clémence MOREAU
Profession : cafetier
Domicilié à Saint Luperce

Pour plus d'informations, voir ici


 

REPERANT Alexandre Octave

 

 

 

Né le: 21 septembre 1885 à Bailleau le Pin
Décédé le: 21 septembre 1914 à Rembercourt aux Pots (Meuse)
Soldat au 102ème Régiment d'Infanterie
Fils de Jules Florentin REPERANT et de Léontine Augustine Héloïse MOUCET
Marié à Saint Luperce le 23 avril 1910 avec Julia Clémence Louise MERIE
Profession : charretier chez Poulard (meunier)
Domicilié à Saint Luperce

Pour plus d'informations, voir ici


 

SAGOT Cyrille Désiré

 

 

 

Né le: 13 juin 1880 à Ollé
Décédé le: 20 août 1915 à Courmelois (Marne)
Soldat 2ème classe au 117ème Régiment d'Infanterie Matricule n°149
Fils de Victor Théophile SAGOT et de Eugénie Désirée NAVEAU
Marié à Lydie Isabelle HUBERT a eu 1 fille Mireille Lydie née le 13 décembre 1912
Journalier
Domicilié à Loulappe

Pour plus d'informations, voir ici


 

SAINT-PICQ Pierre Léon

 

 

 

Né le: 31 mai 1894 à Ramous (Pyrènées Atlantiques)
Décédé le: 17 avril 1917 à Vauroy (Marne)
Sergent au 88ème Régiment d'Infanterie
Fils de Pierre SAINT-PICQ et de Marie Louise SOUVIRA
Célibataire

Pour plus d'informations, voir ici


 

SEVESTRE Arthur Pierre François

 

 

 

Né le: 10 octobre 1882
Décédé le: 04 avril 1917 à Salonique (Grêce)
Soldat 2ème classe au 20ème escadron du train service auto Matricule n°8277
Fils de Eugène Denis Anatole SEVESTRE et de Marie Zélie FOIRET
Célibataire

Pour plus d'informations, voir ici

 

 



VILLETTE Charles Joseph Clovis Mathurin

 

Né le: 01 février 1886
Décédé le: 17 octobre 1914 à Neufchateau (Vosges)
Fils de Joseph Victor Mathurin Villette et de Palmyre Euphasie LHOTE
Célibataire
Sans profession (père cultivateur)

Pour plus d'informations, voir ici


 

Les paysages

moyenne_paysage3moyenne_paysage1
moyenne_paysage2moyenne_paysage4
moyenne_paysage5moyenne_paysage6

 

Les moulins

" A la Beauce fertile, de sa belle eau l'Eure offre le secours et fait tourner ses moulins en son cours. " Ces quelques vers traduisent l'importance de l'eau dont l'énergie domestique servit aux activités artisanales de l'époque.


moyenne_moulin1moyenne_moulin2


Au Moyen Age, on comptait 9 moulins à eau. Il reste actuellement 6 moulins situés sur l'Eure : Blanville, Haraumont, Hartencourt, Mousseau, La Place et Varenneau. Les 3 moulins qui ont disparu étaient ceux de Vieil (Loulappe), Villeneuve et le moulin Fouleret (moulin à foulon).

Dans les Archives:

* Le moulin de Blanville est mentionné en 1203
* Le moulin de la Place est mentionné en 1215
* Le moulin de Varenneau est mentionné en 1215
* Le moulin d'Hartencourt est mentionné dès 1290
* Le moulin d'Haraumont est mentionné en 1300

moyenne_moulin_hartencourt
Moulin d'Hartencourt
moulin de varenneau
Moulin de Varenneau

Moulin de Hartencourt

Moulin d'Hartencourt


Les moulins apparaissent dans notre région dès le 11è siècle, et au 13è siècle pratiquement tous les sites sont occupés.

La plupart des moulins de cette époque écrasaient des grains, mais il en existait d'autres types : moulin à foulon (pour fouler les étoffes de laine) et moulin à tan (pour broyer les écorces d'arbres pour les opérations de tannage des peaux).

Au Moyen Age, ces moulins banaux appartenaient aux seigneurs et tout le blé récolté sur une seigneurie devait y être moulu sous peine d'amendes. Outre le droit d'entrée pour moudre leurs grains, les usagers devaient entretenir et réparer les moulins, apporter les meules, curer les étangs, entretenir les écluses et chaussées.

Ces moulins fonctionnaient à l'aide d'une chute d'eau (créée par un vannage) qui faisait tourner une ou plusieurs roues qui entraînaient des meules en pierre.


moyenne_moulin_vannemoyenne_moulin_vanne2


A la fin du 19è siècle et au début du 20è, certains moulins ont été reconstruits de façon plus moderne avec plusieurs étages. (C'est le cas de Mousseau).

Cette modernisation entraîna la disparition des petits moulins traditionnels et seul le moulin de Mousseau a continué à fonctionner jusqu'en 1978.

Quelques précisions sur le moulin de Mousseau


moyenne_moulin_mousseaux


Situé entre Hartencourt et St-Georges-Eure, ce moulin existait déjà en 1080 sous le nom de Monticuli puis Monticelli. En 1835, le meunier est autorisé à construire une nouvelle usine à blé sur la rive droite de l'Eure. De type classique à trois étages, le moulin est couvert en ardoises et comprend trois parties construites en briques : la partie la plus ancienne sur la rive gauche, la partie construite en 1835 et la construction la plus récente pour réunir les deux moulins. Dans la cour, on peut voir des bâtiments annexes aux murs de bauge avec couverture en petites tuiles.

Fonctionnement :

Au siècle dernier, la chute d'eau de 1m45 faisait tourner deux roues entraînant trois ou quatre paires de meules. Puis une seule roue en fer tourna. Elle fut remplacée vers 1920 par une turbine Teisset et Brault tandis que quatre appareils doubles de deux cylindres remplaçaient les meules. Une machine à vapeur, un moteur à gaz pauvre fonctionnant à l'anthracite puis un moteur diesel à huile lourde vinrent compléter la turbine jusqu'à la guerre de 1939. L'électricité prit la relève. En 1978 la machinerie a été démontée en vue de la vente. Le moulin de Mousseau était classé " moulin à blanc " c'est-à-dire que sa production était axée sur la farine de blé.

 

Plus d'articles...

Restez informés

Enregistrez vous afin de recevoir la lettre d'infos, les alertes (transports, circulation, neige...)